Psychose, troubles bipolaires, passé et présent ont rythmé cette deuxième journée

Jeudi 22 janvier 2015

Quiconque eut été quelque peu intéressé par la psychose n’aura eu aucun mal à satisfaire sa curiosité ! Sauf au prix d’un clivage radical lui permettant d’être présent dans plusieurs salles à la fois, impossible d’assister à toutes les sessions, tant ce thème fut débattu au cours de cette deuxième journée du congrès de l’Encéphale. De l’enfant à l’adulte, du singulier au collectif, du projet psycho-social de réinsertion au frisson des sérial killers, ce grand angle nous a permis de faire un point approfondi sur l’état des connaissances actuelles.

Comme tous les ans, l’Histoire n’est pas laissée de côté : bel aller-retour entre passé et présent avec Machiavel et mise en perspective temporelle toute aussi passionnante avec l’hystérie. Mais aussi, l’histoire récente, si brutale, qui s’est invitée dans le débat contradictoire sur le débriefing.

Toujours autant de succès pour les conférences sur les troubles bipolaires : salle comble, nombreux congressistes, dont un Professeur, assis par terre, et retransmission des 7 interventions sur écrans géants, pour des mises au point éclairées sur les frontières diagnostiques de ce spectre et sur les stratégies thérapeutiques pour les phases dépressives.

Enfin Colette Chiland, qui par sa rigueur conceptuelle et la modernité de son propos, a fait danser, si vous me permettez l’expression, les quelques milliards de neurones réunis au Palais des Congrès !

Demain matin encore de très belles conférences. Venez nombreux également à la remise des prix, plus que 16h18min à attendre pour les futurs heureux élus me précise mon appli Encéphale…

 

 > Relire le billet du 1er jour

> Lire le billet du 3ème jour

Raphaël Giachetti
Dr. Raphaël Giachetti
     
  Retour sur le deuxième jour en images  
     
   
     
     
     
IMG_2799_resize
 
IMG_2764_resize
 
IMG_2741_resize
 
IMG_2786_resize

Voir plus de photos>>>