Des dépôts amyloïdes dans le cerveau ne s'accompagnent pas forcément d'altérations cognitives (étude française)

jeudi 1 mars 2018

LONDRES, 1er mars 2018 (APMnews) - La présence de dépôts amyloïdes dans le cerveau n'a pas été associée à une modification des capacités cognitives et comportementales chez des sujets âgés non déments, suggérant l'existence de mécanismes de compensation cérébrale, selon une étude française publiée mardi dans The Lancet Neurology.