Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Echec de la thérapie cognitivocomportementale dans la schizophrénie

Mis à jour le mardi 14 août 2018

LONDRES, 23 juillet 2018 (APMnews) - La thérapie cognitivocomportementale (TCC) n'a pas démontré d'effet symptomatique durable chez les patients schizophrènes résistants à la clozapine, mais pourrait toutefois convenir à ceux qui préfèrent cette approche aux médicaments, suggère une étude britannique.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Alcoolodépendance : la commission ad hoc de l'ANSM favorable au recours au baclofène mais pas à l'AMM

Dépêche suivante

Trop d'alcool ou pas du tout pendant l'âge adulte associé à un risque augmenté de démence

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Le big data en psychiatrie

Découvrez les opportunités et contraintes du Big Data en psychiatrie dans cette conférence de Y....

TCC assistées par internet pour le traitement de la dépression

Jérôme Holtzmann nous présente l'étude e-compared, qui a pour objectif l'évaluation de l’efficaci...

Pharmaco-épidémiologie de la dépression résistante

Quelle est la prévalence et l'incidence du Trouble Dépressif Récurrent (TDR) dans la population f...