Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Intérêt de la fluoxétine dans l'hypochondrie

Mis à jour le mardi 14 novembre 2017

WASHINGTON, 3 août 2017 (APMnews) - L'antidépresseur fluoxétine semble réduire les symptômes d'hypochondrie, confirme un essai clinique américain.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Dr Nathalie Prieto, nouvelle psychiatre référente nationale : "Améliorer le suivi des victimes de psychotrauma"

Dépêche suivante

La Société française d'alcoologie aussi appelle l'ANSM à revoir sa décision sur le baclofène

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités