Les psychotropes associés à des effets pro- ou anti-inflammatoires chez les schizophrènes

vendredi 20 janvier 2017

PARIS, 20 janvier 2017 (APM) - Les médicaments psychotropes semblent avoir une activité pro- ou anti-inflammatoire, selon la molécule, ce qui peut influencer le statut inflammatoire chez les patients schizophrènes et pourrait, à terme, aider à développer une médecine personnalisée, selon une communication faite au congrès de L'Encéphale, qui s'achève vendredi à Paris.