Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

"Psychiatrie" et "radicalisation" : comment le ministère de la santé appréhende la question

Publié le jeudi 23 novembre 2017

PARIS, 17 novembre 2017 (APMnews) - Le Dr Valérie Denux, chargée du volet santé de la question de la radicalisation auprès du secrétariat des ministères sociaux, a détaillé vendredi la manière dont le ministère de la santé appréhendait la question de la radicalisation et la place de la psychiatrie dans cette problématique.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Dépendance aux opioïdes : la naltrexone à libération prolongée équivalente à l'association buprénorphine + naloxone

Dépêche suivante

Dans "12 jours", Raymond Depardon filme la détresse des patients psychiatriques

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités