Schizophrénie : mortalité réduite avec les antipsychotiques injectables à libération prolongée

lundi 4 septembre 2017

PARIS, 4 septembre 2017 (APMnews) - Les antipsychotiques injectables à libération prolongée semblent être associés à un risque de décès réduit par rapport à leurs équivalents par voie orale chez les patients schizophrènes, selon une étude finlandaise réalisée avec Janssen (groupe J&J), présentée dimanche au congrès de l'European College of Neuropsychopharmacology (ECNP) à Paris.