Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Schizophrénie : traitement tardif chez les fumeurs de cannabis et les patients les plus jeunes

Publié le mercredi 20 septembre 2017

WASHINGTON, 15 septembre 2017 (APMnews) - La schizophrénie est traitée plus tardivement lorsqu'elle apparaît plus tôt ou chez un consommateur de cannabis, selon une étude française parue dans Schizophrenia Research.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Antidépresseurs et grossesse : risque augmenté de maladie psychiatrique chez l'enfant

Dépêche suivante

Psychiatrie : "L'efficacité des soins est l'arme de déstigmatisation massive" (Pr Pierre Thomas)

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités