Techniques de neurostimulation en psychiatrie : représentations et acceptabilité

mardi 15 mai 2018

Les techniques de stimulations cérébrales non invasives (tDCS et rTMS) sont en plein essor; mais qu'en est-il de leur acceptabilité par les praticiens ? Participez à l'enquête et découvrez les résultats au Congrès de l'Encéphale 2019 !

Quelle est votre perception des techniques de neuromodulation ?

Depuis plusieurs années maintenant se développent de nouvelles techniques de stimulations cérébrales non invasives : la Stimulation Transcranienne a Courant Direct (tDCS) et la Stimulation Magnétique Transcranienne répétitive (rTMS). Si les indications de ces techniques se multiplient et se précisent peu à peu, qu’en est-il de leur acceptabilité par les praticiens ?

Afin de connaître votre point de vue, vos representations et connaissances, nous vous proposons de remplir un questionnaire anonyme rapide (5-6 minutes environ), dont les résultats seront diffusés lors de la prochaine édition du Congrès de l’Encéphale, du 23 au 25 janvier 2019.

Participer à l'enquête

Cette enquête fait l’objet de la thèse d’exercice en médecine d’Edouard CHANEAC, interne en psychiatrie, sous la direction de Alexis BOURLA (CCA, Hôpital Saint-Antoine, Paris), avec la participation de Stéphane MOUCHABAC (PH, Hopital Saint-Antoine, Paris), de Christian GUINCHARD (MCU, Laboratoire de sociologie de l'université de Bourgogne Franche Comté, spécialisé en culture de métier) et de la Section STEP AFPBN (Stimulation Transcranienne en Psychiatrie - Association Française de Psychiatrie Biologique et Neuropsychopharmacologie).