L’automatisme mental : De Clérambault à l’épreuve des neurosciences

Publié le 13 septembre 2017

Dalila Benmessaoud
Pr. Dalila Benmessaoud

Le Comité Scientifique du congrès de l’Encéphale a consacré une rencontre avec l’expert autour de l’automatisme mental. Le but était d’apporter un éclairage neuroscientifique à ce qui fut considéré, par De Clérambault, à la fois comme le fait primordial de la psychose, et comme l’acte de rupture avec l’hypothèse idéogène de Magnan selon laquelle l’idée délirante précède l’hallucination. 

Cette séance, d’une durée d’une heure, s’est distinguée par ses deux experts : le Dr Vassilis Kapsambelis (Paris), qui a subtilement décrit, dans un jeu d’élimination et de confirmation sémiologiques, les phénomènes de l’automatisme mental tout en les inscrivant dans le contexte des concepts de pensée de l’époque.

Quant au Dr Ali Amad (Lille), il a réussi à interroger la pertinence des textes de De Clérambault, publiés en 1942, à les décrypter et à les faire accéder au rang des neurosciences. Ainsi, dans des mouvements alternatifs de va-et-vient, la dimension organique avancée par De Clérambault a rencontré les indices neuroscientifiques actuels lésionnels, dysfonctionnels et de dysconnectivité cérébrales. Des arguments neurobiologiques ont également été offerts à la dimension hallucinatoire intra psychique (diminution du volume de la substance blanche au niveau de la jonction temporo-pariétale droite) et à la dimension temporelle évolutive où le délire n’est qu’une super structure pour De Clérambault (prévalence actuelle de l’approche neuro-développementale et modèle de staging).

Grâce à l’intérêt et aux discussions suscitées, cette rencontre a redonné de l’éclat, de la pertinence et de la valeur aux travaux de De Clérambault, cette grande figure de la psychiatrie du début du XXème siècle qui a retrouvé, le temps d’une séance, son étoffe… et peut-être même son drapé.

Pr. Dalila Benmessaoud

Revoir la conférence sur l'automatisme mental du Congrès 2017

 

Liens d'intérêt
L'auteur déclare n'avoir aucun conflit d'intérêt