Infirmier en Santé Mentale spécialisé en évaluation et coordination à domicile au bénéfice de l'usager de plus de 60 ans

À l'occasion de la journée infirmière organisée dans le cadre du Congrès de l'Encéphale 2017 (15e édition), plusieurs posters ont été soumis. Nathalie MARRO et Angelina DEJAMME nous présentent leurs travaux et leur retour d’expérience sur cette rencontre...

Nathalie MARRO et Angelina DEJAMME
Nathalie MARRO
et Angelina DEJAMME

Infirmier en Santé Mentale spécialisé en évaluation et coordination à domicile au bénéfice de l'usager de + de 60 ans

MARRO N., DEJAMME A., BEZES S., DANESI J-P., BECHI P.

Coordination psychogériatrie, Centre hospitalier Sainte-Marie, Nice

Intérêt pour le sujet traité

Depuis 1996 nous pratiquons l’évaluation à domicile et nous voulions formaliser notre pratique et faire reconnaitre ce travail précurseur. Nous avons voulu mettre la loupe sur le travail d’une équipe, la fédérer autour de la réalisation d’un poster sur cette pratique novatrice.

Nous considérons que l’évaluation à domicile c’est l’avenir, surtout chez les personnes âgées. Il y a une réduction des lits de psychiatrie et nous devons faire de la prévention pour éviter les hospitalisations.
Il est préférable de garder la personne âgée à la maison plutôt que de l’institutionnaliser.

La réalisation du poster nous a permis de prendre du recul, d’échanger sur ce que l’on fait en équipe.
A notre connaissance il n’y a pas de politique de recherche en soins dans notre établissement mais la Direction des soins soutient notre travail.

Les atouts et les contraintes

Le principal atout c’est que la Direction est avec nous, ensuite nous avons eu une grande autonomie d’action. J’ai (N. Marro) organisé plusieurs réunions pour la conception du poster, j’avais présenté un poster l’année dernière donc je connaissais la démarche et l’équipe a bien travaillé, tout le monde s’y est mis, c’était intéressant. Même si l'on n’a pas obtenu le prix, pour nous être présents est déjà un plus. Nous n’avons pas eu de difficulté particulière pour la réalisation.

Vos impressions sur le congrès

C’est bien de mettre en avant les infirmiers, leur travail est important, c’est bien de les mettre en lumière. Venir à Paris à ce congrès c’est aussi une reconnaissance. On a vu une intervention sur le même sujet et on se dit qu’on n’est pas tout seul, on est plusieurs à faire le même boulot et on a peut-être les mêmes difficultés. On peut échanger, étoffer notre réseau, prendre les coordonnées des collègues.

Conseils aux collègues

Il faut essayer, ce n’est pas si compliqué, il faut surmonter ses peurs pour parler devant des gens qu’on ne connait pas. Il faut le faire, c’est formateur, cela permet de s’ouvrir sur autre chose.

Interview : Christine Colson, Cadre supérieure de santé

Découvrez sans attendre la prochaine journée des infirmières qui se tiendra le mercredi 24 janvier 2018 de 10h à 16h lors du 16e Congrès de l'Encéphale !

 

LE POSTER

QUI ?
L'infirmier
 
POURQUOI ?

  • Fédérer les actions entreprises autour du patient (lien psychiatre, médecin traitant, para-médicaux et social).
  • Remettre le patient dans le parcours de soin.

COMMENT ?
 
Grâce à :

  • Une délégation de compétences médicales construite, modélisée et délimitée pour effectuer une évaluation biopsychosociale à domicile (en liaison avec les médecins traitants).
  • Le parcours de formation, validé par l’équipe médicale et mis en application depuis plusieurs années comprend : les  techniques d'entretien en santé mentale, l’évaluation du risque suicidaire, l’évaluation des troubles cognitifs et des troubles du comportement permettant l’utilisation d’échelles d’évaluation et d'outils objectifs.
  • Nécessitant des prérequis pour l’infirmier :
    - une expérience en santé mentale
    - une connaissance de l’institution, du réseau de professionnels, et des partenaires dans la cité.
    - une connaissance de la législation
  • Des réunions pluridisciplinaires hebdomadaires : organisation de la visite (évaluation) et prise de rendez-vous.
  • L’évaluation à domicile => diagnostic infirmier => projet de soins : définir les objectifs, établir le travail en réseaux et coordination avec les différents acteurs
  • Des interventions du médecin et du psychologue après l’évaluation de l’infirmier (expert).

QUAND ?

  • Après réception d’une demande d’évaluation à domicile.
  • Origine des demandes d’évaluation :
    - Familles, aidants,
    - Partenaires ou réseaux de soins : ARS, médecin traitant, CCAS, Hôpitaux et Cliniques, Service d’Aide aux Victimes (Polie Nationale et Police Municipale), Samu Social (SDS)

OBJECTIFS

  • Eviter les hospitalisations en favorisant le maintien à domicile
  • Eviter les déplacements de la personne âgée
  • Instaurer un parcours de soins
  • Rompre l’isolement
  • Etayage des aidants naturels et des professionnels
  • Prévention et sensibilisation des troubles psychiatriques des personnes âgées. 

RESULTATS

  • Diminution des hospitalisations,
  • Amélioration de la prise en charge des troubles à domicile,
  • Prise en charge plus adaptée à la population vieillissante,
  • Maintien à domicile de meilleure qualité en retardant l’institutionnalisation.

Cliquez sur l'image pour agrandir le poster

 

 

Réagissez ! Partagez votre opinion avec la communauté