L’information des patients et de leur entourage sur les dommages liés aux soins

Publié le 18 juillet 2017

L’information est aujourd’hui intégrée à tous les processus de soin depuis la loi du 4 mars 2002, en amont du soin. Elle est claire et appropriée pour un consentement libre et éclairé. Cette session présentée au Congrès de l’Encéphale 2017 nous rappelle qu’il s’agit d’un processus continu : avant, pour le consentement ; pendant, pour l’évolution des soins et des stratégies de prise en charge ; et après, en cas de d’événement indésirable lié aux soins.
Ce sujet est présenté par Mathieu Lacambre, psychiatre, Montpellier, France