Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Lithium toxicity profile: a systematic review and meta-analysis

Sélectionné dans The Lancet par Chantal HENRY

Publié le jeudi 23 février 2012

dans

Auteurs : Rebecca F McKnight, Marc Adida, Katie Budge, Sarah Stockton, Guy M Goodwin, Prof John R Geddes
Référence : doi:10.1016/S0140-6736(11)61516-X
Date de publication : 20 Janvier 2012
Lire le résumé de l'article

Le commentaire de Chantal HENRY

Cet article retrouve des données connues telles que la diminution de la filtration glomérulaire rénale des patients traités par li en comparaison à des patients sous placebo, ou le risque d'hypothyroïdie. Cependant, les résultats mettent en avant le risque très faible d'insuffisance rénale. Par contre le traitement par Li augmente le risque d'une augmentation du taux de calcium et d'hormone parathyroîdienne, ce qui devrait conduire à pratiquer systématiquement un dosage de calcium avant et au cours du traitement. Il existe également un prise de poids mais moindre que celle induite par l'olanzapine. Par ailleurs les effets tératogènes semblent extrêmement limités et la décision de l'arrêt du li au cours de la grossesse doit s'appuyer sur bénéfice de ce traitement pour la patiente.

Article précédent

Les patients de Freud – Destins

Article suivant

A meta-analysis of cognitive remediation for schizophrenia: methodology and affect sizes

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Les démences, des maladies psychiatriques ?

Dans cette session de l'Encéphale 2021, Philipe ROBERT et ses invités nous proposent de parcourir...

Virer le virus

Nabil HALLOUCHE et d'autres spécialistes nous exposent leurs connaissances sur l'Hépatite C et so...

Dépression résistante : dossier thématique

Il y sera question de la définition de la dépression résistante et des algorithmes thérapeutiques...

La violence est-elle une maladie mentale ?

Dans cette session des Talks de l’Encéphale, Mathieu Lacambre aborde le thème de la violence sous...