Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

L'intérêt d'une appli pour réduire les alcoolisations massives chez les jeunes reste à démontrer

Publié le mercredi 20 mars 2019

MIENS, 18 mars 2019 (APMnews) - L'effet sur l'alcoolisation des jeunes d'une intervention brève associée à un feedback normatif par application smartphone reste à démontrer après l'interruption d'un essai clinique randomisé contrôlé multicentrique en raison de difficultés d'inclusions notamment, selon une communication faite au congrès de la Société française d'alcoologie (SFA), en fin de semaine dernière à Amiens.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Suicide : l'équipe du dispositif VigilanS lance une expérimentation en milieu pénitentiaire

Dépêche suivante

Le monde de la psychiatrie publique demande à rencontrer Emmanuel Macron

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

En thérapeutique, la série de l’Encéphale pour vraiment soigner

Rendez-vous tous les mercredis de juin pour notre série de webinaires interactifs !

Les démences, des maladies psychiatriques ?

Dans cette session de l'Encéphale 2021, Philipe ROBERT et ses invités nous proposent de parcourir...

Virer le virus

Nabil HALLOUCHE et d'autres spécialistes nous exposent leurs connaissances sur l'Hépatite C et so...

Dépression résistante : dossier thématique

Il y sera question de la définition de la dépression résistante et des algorithmes thérapeutiques...