Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Programme d'activité physique adaptée comme outil thérapeutique en psychiatrie

Mis à jour le jeudi 20 juin 2019

Auteurs

SENTISSI O. 1, ZOSSO G. 1, MOEGLIN C. 1, MOULLET C. 1

1 Hôpitaux Universitaire de Genève, Genève SUISSE

Résumé

Introduction

Les patients  souffrant de troubles psychotiques ont une espérance de vie fortement diminuée de par la maladie psychique elle-même, la mauvaise hygiène de vie (inactivité, alimentation déséquilibrée, tabac et utilisation de substances) et par les complications en lien avec les effets secondaires de certains traitements psychotropes dont le principal est la survenue rapide de prise de poids.

Méthode

Dans un cadre de prévention, nous avons mis en place le programme intitulé 4F (FIT, FUN, FEEL et FOOD) encadré par une diététicienne, une psychologue, une maître d'activités physiques adaptées et un psychiatre. Ce programme de reprise d'activités physiques adaptées et de gestion du poids dans un centre de soin ambulatoire est mis en place dans le but d'optimiser le bien-être physique, mental et social des patients. Nous proposons pour une durée de huit semaines, un groupe sur l'hygiène alimentaire, deux groupes d'activités physiques adaptées et un groupe de perception corporelle. Afin de mesurer ces changements nous effectuons différentes mesures anthropométriques, psychométriques et physiques en début et en fin de prise en charge.

Résultats

Les premiers résultats concernant 121 patients sont encourageants et nous permettent de débuter une étude dans le but d'identifier des facteurs de risques cliniques, anthropométriques, biologiques susceptibles de prédire une prise de poids sur une large cohorte de jeunes patients avec des troubles psychiques. En effet, d'après les données préliminaires, nous observons une tendance positive : stabilisation du poids avec une diminution significative de la masse grasse et une augmentation de la masse maigre.

Conclusion

Ces résultats préliminaires sont très intéressants et vont dans le sens de la confirmation des nos hypothèses.

Le poster

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Programme d’activité physique adaptée comme outil thérapeutique en psychiatrie

 

Voir les meilleurs posters 2019

Dernières actualités

Bipolaire ou borderline : faites la différence !

Ce symposium montre que ces troubles sont parfois co-morbides et que leurs diagnostics requièrent une grande rigueur clinique. Il met aussi en exergue l’importance d’une approche personnalisée lors du choix du traitement psychothérapeutique.

Les expériences exceptionnelles : anomalie ou anormalité ?

Thomas Rabeyron décrit la typologie et les caractéristiques principales des expérience dites paranormales et partage avec nous l’état des recherches contemporaines sur le sujet.

Troubles bipolaires en lisière

Ce symposium de l'Encéphale 2022 aborde la spécificité clinique des troubles bipolaires à début précoce ou tardif, la spécificité psychopathologique des troubles bipolaires délirants et la complexité de la prise en charge des comorbidités addictives.

Soins sans consentement : une bombe à retardement

Dans cette session de l'Encéphale 2022, nos experts tentent d'analyser l'évolution de la loi sur l'isolement et la contention et sa mise en pratique dans le contexte actuel, avec toute la complexité qui réside dans le maintien d'un équilibre nécessaire entre droit et sécurité.