Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Anomalies cérébrales prédictives de bipolarité: revue de la littérature

Publié le mardi 3 mars 2020

Auteurs

BRAHMI L. (1), SAGUEM B. N. (1), BEN NASSR S. (1)

1 Psychiatrie CHU Farhat Hached, Sousse, TUNISIE

Résumé

Objectifs

La prédisposition familiale au trouble bipolaire(TB) est associée à un risque accru de troubles psychiatriques en général et de TB en particulier . Ce risque est multiplié par 5 chez les descendants de premier degré qui sont considérés comme des sujets à haut risque (HR) de bipolarité. Plusieurs études sont intéressées à étudier ces facteurs de risque dans le but de prédire l’évolution vers le TB et d’intervenir précocement. A travers cette revue, nous allons étudier les facteurs de risques neurodéveloppementaux en se basant sur l’imagerie cérébrale et les anomalies fonctionnelles.

Méthodologie et résultat

Nous avons effectué une revue systématique de littérature à partir des mots clés « bipolar disorder and Risk factors », « Bipolar disorder AND Siblings », « Bipolar disorder AND Neuroimaging », « Bipolar Disorder AND High risk», dans la base de données électronique PubMed et analysé les données issues des études publiés entre janvier 2017 et Septembre 2019. Sur 28 articles trouvés, nous avons inclus 10 articles englobant une revue de la littérature, cinq études cliniques
transversales et quatre études prospectives. Ci-joint deux tableaux récapitulatifs des principales anomalies objectivées à L’IRM (premier tableau) et à l’imagerie fonctionnelle.

Conclusion

Plusieurs anomalies radiologiques étaient objectivées chez les sujets à HR mais aucune lésion n’était spécifique. Certaines études vont suivre l’évolution de ces anomalies chez les sujets à HR (Rosana Gansola et al ). Les résultats de ces études se caractérisent par une certaine hétérogénéité qui peut avoir plusieurs origines : outre la faible taille des échantillons, les différences techniques (d’IRM et d’analyse) et l’hétérogénéité des patients. Pour permettre de s’affranchir de ces limites, le recrutement d’un grand nombre de patients est nécessaire. Un tel recrutement, pour des raisons de faisabilité et de cout, ne peut se faire que dans le cadre d’études multicentriques tel est le cas de l’étude De Sonja M.C De Zwarta et al.

Le poster

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Anomalies cérébrales prédictives de bipolarité: revue de la littérature

 

Voir les meilleurs posters 2020

Dernières actualités

Que reste-t-il de l'état de mixte ?

L’état mixte a disparu du DSM 5 toutefois nous le retrouvons sous forme des caractéristiques mixt...

Paranoïa

Cette session fait le point sur les troubles paranoïaques en évoquant le tableau clinique, les cr...

Enquête : l'impact de la pandémie COVID-19 et du confinement sur l’état psychique de nos patients

Le CHU de Lille et l’Université de Lille sollicitent votre participation à une étude de recherche...

COVID-19: Recommandations internationales

L'Encéphale Online s'est associé au laboratoire de psychiatrie de précision du professeur Andrea...