Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Soutenir les deuils difficiles en ligne : Etude-pilote et perspectives

Mis à jour le jeudi 22 septembre 2022

Auteurs

  DEBROT A.1KHEYAR M.1EFINGER L.1 BERTHOUD L.1POMINI V.

  1. Université de Lausanne, Lausanne, Suisse

Résumé

Introduction

La perte d’un proche, par décès ou séparation, est un événement très stressant, prédictif de troubles psychiques et physiques ; 10-15% des personnes rencontrent des difficultés importantes à gérer ces évènements. Les e-interventions sont efficaces pour traiter de multiples troubles mentaux, y compris le deuil compliqué. Brodbeck et collègues (2019), ont développé en allemand une e-intervention guidée pour traiter le deuil compliqué (LIVIA) et ont démontré son efficacité.

Méthode 

Dans une première phase de notre projet, nous avons implémenté LIVIA de façon non-guidée en français (LIVIA-FR) dans un essai clinique non-contrôlé. Nous avons évalué son efficacité et la satisfaction des 24 participantes et participants de manière quantitative (comparaison pré- et post des critères d’évaluation) et qualitative (analyse de l’enquête de satisfaction ; Efinger et collègues, 2021).

Résultats

En ligne avec la littérature ayant comparé les interventions guidées et non-guidées, nos résultats sont mitigés. D’une part, la satisfaction est globalement bonne et l’e-intervention a significativement amélioré deux critères d’évaluation importants (symptômes de deuil et évitement du deuil). Cependant, les tailles d’effets étaient modestes et d’autres critères d’évaluation (par ex. : bien-être, dépression, anxiété) n’ont pas été affectés par l’intervention. Enfin, le taux d’abandon était env. trois fois plus élevé que pour la version guidée.

Conclusion

Dans la deuxième phase du projet, nous visons à développer une e-intervention (LIVIA 2.0) qui soit à la fois efficace et économique en ressources. Le principal changement est la guidance sur demande. Berger et collègues (2011) ont démontré que, ayant le choix, seule une partie des participants requièrent une guidance et que l’efficacité d’une e-intervention sous cette forme égale celle avec guidance généralisée. Aussi, nous basant sur différentes sources empiriques, nous prévoyons les changements suivants : travailler sur la mémoire autobiographique et l’identité, clarifier les buts et la structure du programme, évaluer et valoriser les ressources personnelles, envoyer des messages automatisés d’encouragement et rappel et, finalement, guider individuellement les participants dans l’ordre des séances.

Consulter le poster

Retour aux meilleurs posters 2022

Dernières actualités

Les neurosciences au service de la psychiatrie

Découvrez dans cette session diverses interventions sur les modifications de la substance blanche...

L'érotomanie en quatre chapitres

Découvrez en quatre grands axes l’analyse apportée par Daniel Zagury sur l’érotomanie. Il aborde...

Folie et créativité

Suite à la sortie de son essai intitulé "Un coup de hache dans la tête", Raphaël G...