Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Plein phare sur la créativité et l’innovation

Publié le mardi 2 février 2021

dans

Compte rendu du Congrès de l'Encéphale 2021, édition digitale

Cette édition a été l’occasion de mettre en avant la créativité des psychiatres dans de nombreux domaines. Le jeudi 20 janvier 2021, les congressistes ont pu découvrir les start-up en santé mentale.

Ces sociétés incluant psychiatres, chercheurs, pharmaciens, ingénieurs défient l’imaginaire pour aider les praticiens à la prise en charge de leurs patients : la biotechnologie au service du diagnostic, des outils d’aide à la prescription, des applications de suivi et de soutien psychologique, un masque d’hypnose connecté… Loin de nous remplacer, ces outils rivalisent de talents pour assister le médecin.

Mais les intervenants ont aussi interrogé la créativité de nos prises en charge !
Différentes sessions ont interrogé à la fois les limites de nos prises en charge et la possibilité de les repousser pour aider nos patients.

Dans la session « stratégies disruptives en addictologie », les intervenants ont exploré des stratégies innovantes telles que la réalité virtuelle ou la chronothérapie tandis que Benjamin Rolland évoquait la place controversée du cannabidiol comme médicament.

Mais la créativité c’est aussi utiliser les bonnes molécules au bon moment : Maud Rotharmel nous a livré toutes les ficelles du rechallenge à la clozapine tandis que la session « Jurassic Pharmaco : mythes et réalité des effets secondaires » a permis de déconstruire des idées reçues sur des molécules efficaces ! 

Claire Jaffré
Interne de Psychiatrie, Doctorante en Neurosciences
Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière, Paris

Le Compte rendu de l'Encéphale 2021

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Janssen

Janssen - Pharmaceutical companies of Johnson & Johnson

Dernières actualités

Psychothérapie du trouble de personnalité borderline

Plusieurs approches de psychothérapie ont été expressément déployées pour traiter le trouble de la personnalité borderline (TPB) : les intervenants de cette session de l'Encéphale 2021 analysent pour nous les différentes méthodes de traitement.

Pour l'amour du risque

Sélectionner les meilleurs posters parmi les plus de 300 reçus n'a pas été chose facile, au regard de leur grande qualité à tous. Pour en juger par vous-même, découvrez-en 15 dans cette session de l'Encéphale 2021, aux thématiques diverses et variées.

L'irresponsabilité en substances

Quelles sont les limites des notions d'abolition et d'altération au sens pénal ? Certains médicaments peuvent-ils être qualifiés de criminogènes ? Quelles sont les attentes du parquet envers l'expert ? Quel équilibre trouver entre les attentes sociales et les évolutions législatives ? Si les expertises pénales jouent un rôle prépondérant pour la suite d'un procès, elles n'en suscitent pas moins bon nombre de questions, comme le montre cette session.

De l'enfant tyran au parent non violent

Nathalie Franc, pédopsychiatre, explique l'intérêt, les mécanismes et les applications du programme de "résistance non violente", une approche thérapeutique et innovante destinée aux parents victimes de leurs enfants au comportement tyrannique.