Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Les bienfaits du sommeil

Mis à jour le vendredi 29 octobre 2021

dans

Le sommeil facilite le « repos » du cerveau et de ses liaisons nerveuses. [...] L’altération du sommeil pourrait donc être délétère pour l’homéostasie cellulaire et la plasticité synaptique, et venir fragiliser un processus déjà altéré chez les enfants avec TSA. 

Le sommeil facilite le « repos » du cerveau et de ses liaisons nerveuses.

Plusieurs études ont montré que le sommeil est associé à l’expression de protéines impliquées dans la dépression synaptique, dans la synthèse ou l’entretien des membranes, et dans le métabolisme des lipides, suggérant que le sommeil est nécessaire pour normaliser les synapses à un niveau de référence durable (Cirelli and Tononi 20081).

L’altération du sommeil pourrait donc être délétère pour l’homéostasie cellulaire et la plasticité synaptique, et venir fragiliser un processus déjà altéré chez les enfants avec TSA.

Par ailleurs le sommeil optimise la consolidation des informations nouvellement acquises en mémoire, et participe à la mémoire et aux apprentissages.

Enfin, le sommeil participe à la régulation de l’humeur et à la vigilance.

EN SAVOIR PLUS

Pauline Chaste

 

Référence :

  1. Cirelli, C. and G. Tononi (2008). "Is sleep essential?" PLoS Biol 6(8): e216.

 

Tout le dossier "Troubles du sommeil associés au TSA : un enjeu pour l’enfant et pour sa famille"

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Biocodex

Biocodex

Dernières actualités

Psychothérapie du trouble de personnalité borderline

Plusieurs approches de psychothérapie ont été expressément déployées pour traiter le trouble de la personnalité borderline (TPB) : les intervenants de cette session de l'Encéphale 2021 analysent pour nous les différentes méthodes de traitement.

Pour l'amour du risque

Sélectionner les meilleurs posters parmi les plus de 300 reçus n'a pas été chose facile, au regard de leur grande qualité à tous. Pour en juger par vous-même, découvrez-en 15 dans cette session de l'Encéphale 2021, aux thématiques diverses et variées.

L'irresponsabilité en substances

Quelles sont les limites des notions d'abolition et d'altération au sens pénal ? Certains médicaments peuvent-ils être qualifiés de criminogènes ? Quelles sont les attentes du parquet envers l'expert ? Quel équilibre trouver entre les attentes sociales et les évolutions législatives ? Si les expertises pénales jouent un rôle prépondérant pour la suite d'un procès, elles n'en suscitent pas moins bon nombre de questions, comme le montre cette session.

De l'enfant tyran au parent non violent

Nathalie Franc, pédopsychiatre, explique l'intérêt, les mécanismes et les applications du programme de "résistance non violente", une approche thérapeutique et innovante destinée aux parents victimes de leurs enfants au comportement tyrannique.