Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

En cas de déclin de la fonction rénale chez des patients sous lithium, d'autres causes doivent aussi être recherchées

Publié le jeudi 22 septembre 2022

LONDRES, 13 septembre 2022 (APMnews) - Chez les patients atteints de trouble bipolaire ou de trouble schizo-affectif, un traitement par lithium peut être responsable d'une baisse marquée de la fonction rénale mais d'autres causes doivent aussi être recherchées, suggère une étude publiée dans The Lancet Psychiatry.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Efficacité de la psilocybine ajoutée à la psychothérapie sur la forte consommation d'alcool

Dépêche suivante

Addiction : une trentaine de nouveaux produits de synthèse identifiés en France en 2021 (OFDT)

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Les neurosciences au service de la psychiatrie

Découvrez dans cette session diverses interventions sur les modifications de la substance blanche...

L'érotomanie en quatre chapitres

Découvrez en quatre grands axes l’analyse apportée par Daniel Zagury sur l’érotomanie. Il aborde...

Folie et créativité

Suite à la sortie de son essai intitulé "Un coup de hache dans la tête", Raphaël G...