Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

TDAH : en hausse, le mésusage du méthylphénidate doit être surveillé

Publié le jeudi 12 mai 2022

dans

AMSTERDAM, 10 mai 2022 (APMnews) - En hausse depuis plusieurs années, le mésusage du méthylphénidate doit être surveillé d'autant que son accès est désormais facilité avec l'élargissement des conditions de prescription et de délivrance des spécialités contenant ce psychostimulant dans le traitement du trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), estiment des chercheurs.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

La politique relative aux "1 000 premiers jours de l'enfant" pour 2022 déclinée dans une instruction

Dépêche suivante

Santé mentale : la nécessité de s'adapter aux nouvelles attentes des patients (Ramsay)

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Diagnostic génétique en psychiatrie

Gaël Nicolas fait un point sur l’avancée des connaissances actuelles en génétique et l'intérêt du...

Schizophrénie : traitement des symptômes négatifs

À travers 4 interventions d'experts, cette conférence fait le point sur les différentes stra...

Légalisation du cannabis : vers une épidémie de psychoses ?

Cette vidéo de session de du Congrès de l'Encéphale 2022 a pour objectif de comprendre les conséq...

Prescription et arrêt des traitements dans l'anxiété

Combien de temps prescrire des benzodiazépines ? Comment les arrêter ? Quelle est la place des ps...