Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

La corticothérapie anténatale associée au risque de troubles mentaux et comportementaux chez l'enfant

Publié le lundi 25 mai 2020

WASHINGTON, 19 mai 2020 (APMnews) - La corticothérapie anténatale est associée à un risque augmenté de troubles mentaux et comportementaux chez les enfants exposés, plus particulièrement lorsqu'ils sont nés à terme, selon une étude finlandaise publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Covid : la HAS appelle l'ensemble du monde de la santé à réduire et prévenir la souffrance psychique des professionnels

Dépêche suivante

Covid-19 : près d'un tiers des internes déclarent des symptômes de stress post-traumatique (Isni)

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Que reste-t-il de l'état de mixte ?

L’état mixte a disparu du DSM 5 toutefois nous le retrouvons sous forme des caractéristiques mixt...

Paranoïa

Cette session fait le point sur les troubles paranoïaques en évoquant le tableau clinique, les cr...

Enquête : l'impact de la pandémie COVID-19 et du confinement sur l’état psychique de nos patients

Le CHU de Lille et l’Université de Lille sollicitent votre participation à une étude de recherche...

COVID-19: Recommandations internationales

L'Encéphale Online s'est associé au laboratoire de psychiatrie de précision du professeur Andrea...