Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Violences sexuelles sur les femmes autistes : un scandale passé sous silence

Publié le mardi 26 mars 2019

Marie, Sophie et Hélène sont autistes. Et comme 88% des femmes souffrant de ce trouble, elles ont été victimes de violences sexuelles. Faute d’écoute et de prévention, la situation est loin de s’améliorer.

Des histoires traumatiques, le psychiatre David Gourion et la psychologue Séverine Leduc en entendent souvent. Alors, afin d’évaluer le nombre de femmes autistes de haut niveau (sans déficience) intellectuel touchées par ces violences sexuelles, ils ont décidé de mener une enquête sur internet.

Il s’agit de la première du genre. 228 femmes autistes de haut niveau ont répondu à un questionnaire en ligne. Le bilan, rendu public en janvier dernier, est lourd. Alors que 14,5 % des Françaises âgées de 20 à 69 ans affirment avoir subi des violences sexuelles au cours de leur vie, 88% des femmes autistes de haut niveau interrogées quant à elles, avoir été victime d’une ou plusieurs violences sexuelles (viol ou tentative, attouchements, baiser non désiré).

Lire la suite de l'article

Voir la conférence du congrès de l'Encéphale sur les femmes autistes

Dépêche précédente

Les Etats-Unis autorisent un premier traitement de la dépression post partum

Dépêche suivante

Schizophrénie : déstigmatiser facilite les soins

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Actualités phénoménologiques de l'expérience schizophrénique

Dans cette vidéo, retrouvez le Pr J-A Micoulaud-Franchi ainsi que plusieurs conférenciers qui exp...

Congrès de l'Encéphale 2022 : appel à communications

Vous avez jusqu'au 11 octobre 2021 pour soumettre votre résumé et présenter votre travail lo...

Les talks de l'Encéphale : Le cinéma intérieur

Dans cette session, le Pr L. Naccache nous propose une fascinante mise en abyme de cette édi...

Les femmes, des criminelles comme les hommes ?

Après avoir dressé un état des lieux de la condition criminelle féminine le Dr L. Layet et les in...