Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Violences sexuelles sur les femmes autistes : un scandale passé sous silence

Publié le mardi 26 mars 2019

Marie, Sophie et Hélène sont autistes. Et comme 88% des femmes souffrant de ce trouble, elles ont été victimes de violences sexuelles. Faute d’écoute et de prévention, la situation est loin de s’améliorer.

Des histoires traumatiques, le psychiatre David Gourion et la psychologue Séverine Leduc en entendent souvent. Alors, afin d’évaluer le nombre de femmes autistes de haut niveau (sans déficience) intellectuel touchées par ces violences sexuelles, ils ont décidé de mener une enquête sur internet.

Il s’agit de la première du genre. 228 femmes autistes de haut niveau ont répondu à un questionnaire en ligne. Le bilan, rendu public en janvier dernier, est lourd. Alors que 14,5 % des Françaises âgées de 20 à 69 ans affirment avoir subi des violences sexuelles au cours de leur vie, 88% des femmes autistes de haut niveau interrogées quant à elles, avoir été victime d’une ou plusieurs violences sexuelles (viol ou tentative, attouchements, baiser non désiré).

Lire la suite de l'article

Voir la conférence du congrès de l'Encéphale sur les femmes autistes

Dépêche précédente

Les Etats-Unis autorisent un premier traitement de la dépression post partum

Dépêche suivante

Schizophrénie : déstigmatiser facilite les soins

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Psychothérapie du trouble de personnalité borderline

Plusieurs approches de psychothérapie ont été expressément déployées pour traiter le trouble de la personnalité borderline (TPB) : les intervenants de cette session de l'Encéphale 2021 analysent pour nous les différentes méthodes de traitement.

Pour l'amour du risque

Sélectionner les meilleurs posters parmi les plus de 300 reçus n'a pas été chose facile, au regard de leur grande qualité à tous. Pour en juger par vous-même, découvrez-en 15 dans cette session de l'Encéphale 2021, aux thématiques diverses et variées.

L'irresponsabilité en substances

Quelles sont les limites des notions d'abolition et d'altération au sens pénal ? Certains médicaments peuvent-ils être qualifiés de criminogènes ? Quelles sont les attentes du parquet envers l'expert ? Quel équilibre trouver entre les attentes sociales et les évolutions législatives ? Si les expertises pénales jouent un rôle prépondérant pour la suite d'un procès, elles n'en suscitent pas moins bon nombre de questions, comme le montre cette session.

De l'enfant tyran au parent non violent

Nathalie Franc, pédopsychiatre, explique l'intérêt, les mécanismes et les applications du programme de "résistance non violente", une approche thérapeutique et innovante destinée aux parents victimes de leurs enfants au comportement tyrannique.