Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

La formulation de cas des troubles de la personnalité

Mis à jour le jeudi 5 décembre 2019

Andréanne Filion Quenneville commente l'ouvrage "Case formulation for Personality Disorders" de Ueli Kramer 

Le trouble de personnalité limite ou borderline est souvent considéré comme une condition complexe dont la prise en charge risque de mettre tout clinicien à l’épreuve. Grands utilisateurs de soins, il est difficile, voire impossible, pour tout travailleur dans le domaine de la santé de ne pas entrer en contact avec des patients souffrant de ce trouble. Depuis les dernières années, de multiples approches psychothérapeutiques ont émergé pour le traitement du trouble de la personnalité limite.
Les études longitudinales nous démontrent qu’une prise en charge adaptée permet une évolution positive, tant par la rémission des symptômes qu’en améliorant la qualité de vie des patients. Les évidences nous démontrent que certains ingrédients clés sont nécessaires pour permettre un traitement optimal de cette clientèle souvent instable qui provoque de fortes réactions chez les soignants.
Un de ces facteurs est la mise en place d’un solide cadre thérapeutique et d’un travail collaboratif par rapport à des objectifs définis avec le patient. Pour parvenir à planifier un traitement adapté à son patient, le thérapeute doit préalablement organiser sa pensée et entamer une réflexion sur sa compréhension de ce qui amène ce patient en thérapie à ce moment.

La formulation de cas est un outil essentiel au thérapeute pour parvenir à cette démarche de synthèse. En plus de l’aider à structurer sa manière de penser le patient, elle permet de planifier les soins prodigués et d’anticiper les obstacles lors du traitement. Cet exercice renforcera les capacités du clinicien à maintenir un cadre thérapeutique bienveillant et approprié à l’individu qui se trouve devant lui, même lors de situations délicates.
La prise en charge d’un patient souffrant de trouble de la personnalité limite implique presque systématiquement des périodes de crises, mise à mal des limites et de la relation thérapeutique. La formulation de cas sera à ce moment un atout essentiel au clinicien pour prodiguer les meilleurs soins et faire progresser son patient à travers ses objectifs thérapeutiques, sans pour autant risquer l’épuisement.

Le livre Case formulation for Personality Disorders de Ueli Kramer offrira au lecteur une manière de structurer son approche clinique afin de mieux comprendre et aider son patient souffrant de trouble de personnalité limite. Chaque chapitre correspond à une approche psychothérapeutique élaborée pour le traitement du trouble de la personnalité limite.
Après un survol de la théorie, la méthode pour construire une formulation de cas spécifique à cette approche est détaillée. Un exemple clinique est ensuite présenté, illustrant comment peuvent être appliqués en pratique les concepts préalablement exposés.
L’ouvrage de Kramer permettra ainsi au clinicien d’avoir une vision globale et intégrative des thérapies démontrées efficaces auprès des patients souffrant d’un trouble de la personnalité. Il stimulera le lecteur à réfléchir à sa propre pratique, l’exposera à diverses approches et enrichira sa palette de techniques d’intervention. La richesse de ce livre se situe dans sa capacité à synthétiser et à décrire de manière limpide et concise le raisonnement clinique de spécialistes des troubles de la personnalité en plus d’offrir au lecteur une méthode structurée pour appliquer les modèles thérapeutiques reconnus.
Ce livre se montrera fort utile à tout thérapeute intéressé à améliorer ses soins et sa compréhension de ses patients, en plus d’être un bon outil pour structurer l’apprentissage des étudiants en psychiatrie ou des professionnels en santé mentale.

Andréanne Filion Quenneville

trait-horiz

 

Case Formulation for Personality Disorders

Auteur : Ueli Kramer

Éditions : Elsevier

Janvier 2019 - 432 pages

ISBN : 9780128135211

>>> Découvrir l'ouvrage

   

Retour au coin des libraires

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Bipolaire ou borderline : faites la différence !

Ce symposium montre que ces troubles sont parfois co-morbides et que leurs diagnostics requièrent une grande rigueur clinique. Il met aussi en exergue l’importance d’une approche personnalisée lors du choix du traitement psychothérapeutique.

Les expériences exceptionnelles : anomalie ou anormalité ?

Thomas Rabeyron décrit la typologie et les caractéristiques principales des expérience dites paranormales et partage avec nous l’état des recherches contemporaines sur le sujet.

Troubles bipolaires en lisière

Ce symposium de l'Encéphale 2022 aborde la spécificité clinique des troubles bipolaires à début précoce ou tardif, la spécificité psychopathologique des troubles bipolaires délirants et la complexité de la prise en charge des comorbidités addictives.

Soins sans consentement : une bombe à retardement

Dans cette session de l'Encéphale 2022, nos experts tentent d'analyser l'évolution de la loi sur l'isolement et la contention et sa mise en pratique dans le contexte actuel, avec toute la complexité qui réside dans le maintien d'un équilibre nécessaire entre droit et sécurité.