Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Prédiction du suicide, polypharmacie vs monothérapie dans la schizophrénie, activité physique et dépression

Mis à jour le jeudi 27 février 2020

Cédric Lemogne présente les articles de recherche suivants :

  • Les modèles statistiques de prédiction du suicide ont-ils une réelle utilité clinique ?
    Prediction models for suicide attempts and deaths, a systematic review and simulation
    JAMA Psychiatry 2019, BE Belsher et al.
  • Est-il judicieux d’associer des antipsychotiques plutôt que la monothérapie pour les patients atteints de schizophrénie ?
    Association of antipsychotic polypharmacy vs monotherapy with psychiatric rehospitalization among adults with schizophrenia
    JAMA Psychiatry 2019, J Tiihonen et al.
  • Evaluation de la relation causale entre activité physique et dépression
    Assessment of bidirectional relationships between physical activity and depression among adults
    JAMA Psychiatry 2019, KW Choi et al.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !

Dernières actualités

Congrès de l'Encéphale 2021 - Revue de presse

Nous vous proposons une revue de presse traitant l'édition digitale 2021 du congrès de l'Enc...

Les lauréats de l'Encéphale 2021

À l'occasion de son édition digitale 2021, le Congrès de l'Encéphale a décerné 6 prix : découvrez...

#PsyJournalClub 4 - Antipsychotiques retard dans la schizophrénie : y penser dès le début de la maladie !

Dans ce thread, Alexandre Haroche présente l’étude PRELAPSE, parue dans JAMA Psychiatry en décembre 2020. N'hésitez pas à poursuivre la conversation sur Twitter !

#PsyJournalClub 3 : Corrélats cérébraux du risque suicidaire dans la schizophrénie débutante

Dans ce thread, Lucie Berko vous invite à échanger autour d'une étude explorant l'activité du cortex préfrontal chez des patients ayant une schizophrénie débutante avec ou sans antécédent de tentative de suicide.