Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Tout bon psychiatre doit entendre des voix

Jeudi 23 Janvier 2020  
17:30-19:00  
Salle 241
Encéphale 2020
Objectifs : Permettre une meilleure prise en compte de la demande des patients

Cette conférence aborde la question de l’intégration de la voix du patient dans l’histoire de la médecine, de la place du patient en tant qu’individu dans une médecine factuelle et de leur participation à la recherche.

Benoit MAJERUS
17:30 • Benoit MAJERUS
Entendre la voix du patient : quand l’histoire des patients bouscule l’histoire de la médecine
Voir la présentation
Olivier STEICHEN
Où sont passés le savoir clinique et l’expérience du patient à l’ère de Evidence Based Medicine ?
Voir la présentation
Astrid CHEVANCE
18:30 • Astrid CHEVANCE
Besoin de méthodes pour prendre en compte l'avis des patients dans la recherche médicale
Voir la présentation

Dernières actualités

Psychothérapie du trouble de personnalité borderline

Plusieurs approches de psychothérapie ont été expressément déployées pour traiter le trouble de la personnalité borderline (TPB) : les intervenants de cette session de l'Encéphale 2021 analysent pour nous les différentes méthodes de traitement.

Pour l'amour du risque

Sélectionner les meilleurs posters parmi les plus de 300 reçus n'a pas été chose facile, au regard de leur grande qualité à tous. Pour en juger par vous-même, découvrez-en 15 dans cette session de l'Encéphale 2021, aux thématiques diverses et variées.

L'irresponsabilité en substances

Quelles sont les limites des notions d'abolition et d'altération au sens pénal ? Certains médicaments peuvent-ils être qualifiés de criminogènes ? Quelles sont les attentes du parquet envers l'expert ? Quel équilibre trouver entre les attentes sociales et les évolutions législatives ? Si les expertises pénales jouent un rôle prépondérant pour la suite d'un procès, elles n'en suscitent pas moins bon nombre de questions, comme le montre cette session.

De l'enfant tyran au parent non violent

Nathalie Franc, pédopsychiatre, explique l'intérêt, les mécanismes et les applications du programme de "résistance non violente", une approche thérapeutique et innovante destinée aux parents victimes de leurs enfants au comportement tyrannique.