Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Résultats préliminaires d'une neurostimulation personnalisée dans les TOC et la dépression

Publié le vendredi 22 janvier 2021

WASHINGTON, 18 janvier 2021 (APMnews) - Des séances de neurostimulation non invasive ciblant des réseaux de neurones spécifiques ont permis de réduire la sévérité de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) jusqu'à trois mois et une nouvelle approche dans la stimulation cérébrale profonde a donné des résultats dans un cas de dépression pharmacorésistante, ouvrant la voie à une médecine personnalisée en psychiatrie, selon des résultats publiés par Nature Medicine.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Pédopsychiatrie : Emmanuel Macron promet des mesures "urgentes" et "structurelles"

Dépêche suivante

Déterminer un profil de patients pour améliorer l'observance thérapeutique en psychiatrie

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Actions précoces dans la schizophrénie

L'intérêt et la difficile mise en place de programmes d'intervention précoce en période critique de schizophrénie est mis en lumière lors d'une conférence du congrès digital de l'Encéphale 2021

Les Big Five de la littérature psychiatrique - conférence de l'Encéphale 2021

5 experts en psychiatrie présentent leurs articles 2020 préférés lors d'une conférence du congrès digital de l'Encéphale 2021

Congrès de l'Encéphale 2021 - Revue de presse

Nous vous proposons une revue de presse traitant l'édition digitale 2021 du congrès de l'Enc...

Les lauréats de l'Encéphale 2021

À l'occasion de son édition digitale 2021, le Congrès de l'Encéphale a décerné 6 prix : découvrez...