Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Dépression sévère : la psychothérapie sans bénéfice supplémentaire chez les patients sous antidépresseurs

Publié le mercredi 8 juin 2022

PARIS, 7 juin 2022 (APMnews) - La psychothérapie semble n'apporter aucun bénéfice supplémentaire aux patients prenant déjà une pharmacothérapie pour un épisode dépressif caractérisé sévère, selon des données en vie réelle de plusieurs pays présentées au congrès virtuel de l'European Psychiatric Association (EPA).

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Santé mentale : la nécessité de s'adapter aux nouvelles attentes des patients (Ramsay)

Dépêche suivante

Bénéfice d'une thérapie cognitivo-comportementale graduée contre la dépression chez les insomniaques

Dernières actualités

Les neurosciences au service de la psychiatrie

Découvrez dans cette session diverses interventions sur les modifications de la substance blanche...

L'érotomanie en quatre chapitres

Découvrez en quatre grands axes l’analyse apportée par Daniel Zagury sur l’érotomanie. Il aborde...

Folie et créativité

Suite à la sortie de son essai intitulé "Un coup de hache dans la tête", Raphaël G...