Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Dépression sévère : la psychothérapie sans bénéfice supplémentaire chez les patients sous antidépresseurs

Publié le mercredi 8 juin 2022

PARIS, 7 juin 2022 (APMnews) - La psychothérapie semble n'apporter aucun bénéfice supplémentaire aux patients prenant déjà une pharmacothérapie pour un épisode dépressif caractérisé sévère, selon des données en vie réelle de plusieurs pays présentées au congrès virtuel de l'European Psychiatric Association (EPA).

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Santé mentale : la nécessité de s'adapter aux nouvelles attentes des patients (Ramsay)

Dépêche suivante

Bénéfice d'une thérapie cognitivo-comportementale graduée contre la dépression chez les insomniaques

Dernières actualités

Dossier spécial cognition et schizophrénie : retour vers le futur ?

Ce dossier fait le point sur l'évolution cognitive des patients atteints de schizophrénie et des...

Le replay de l'Amphi bleu de l'Encéphale 2023

Merci à tous les participants en présentiel et en ligne. Si vous avez participé au congrès, vous...

L'essentiel du Congrès de L'Encéphale 2023 en vidéos

Retrouvez sur cette page les interviews de la Digital Dream team de l'Encéphale 2023 avec les ora...

Félicitations aux lauréats de l'Encéphale 2023 !

À l'occasion de son édition 2023, le Congrès de l'Encéphale a décerné 6 prix : découvrez les trav...