Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Troubles du sommeil chez l'enfant - Remise de la bourse de recherche Biocodex 2021

Publié le mercredi 9 mars 2022

dans

Le 24 novembre 2021, la bourse de recherche BIOCODEX sur les Troubles du sommeil chez l’enfant a été remise au cours du Congrès du sommeil, pour la seconde année consécutive. Cette bourse était proposée par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (SFRMS) avec le soutien institutionnel de Biocodex.

Le lauréat de cette édition 2021 est le Dr Cyril Hanin, chef de clinique du service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent du Pr David Cohen à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris. Son laboratoire de recherche se verra recevoir 5000€ pour leur projet ayant comme objectif de décrire les différents troubles du sommeil des patients avec trouble du spectre de la schizophrénie avec un début précoce (<18 ans) en tenant compte de la place des traitements et toxiques auxquels sont parfois exposés ces enfants et adolescents, et d’évaluer leur distribution parmi les différents clusters cliniques déjà décrits. Leur souhait serait également de comparer ces troubles à une population de référence non psychotique appariée sur l’âge

Contexte scientifique décrit dans le projet

La Schizophrénie (SCZ) est un trouble psychiatrique relativement fréquent (0.5-1% de la population générale) qui se caractérise par des symptômes positifs, négatifs, et une altération progressive de la personnalité.

Des troubles du sommeil aspécifiques sont souvent décrits dans la SCZ, en particulier des troubles du rythme circadien (rythme irrégulier), et dans 50% des cas une plainte d’insomnie modérée à sévère1.

À un stade pré morbide, les troubles du sommeil chez les patients à haut risque de SCZ ont aussi pu être associés à une vulnérabilité accrue d’émergence du trouble2. Toutefois, très peu d’études se sont intéressées spécifiquement au sommeil chez les patients avec SCZ à début précoce (SCZ-DP).

La SCZ-DP se définit par un âge des premiers symptômes avant 18 ans, et constitue une maladie rare avant 15 ans. Ces patients, souvent plus sévères3 et avec plus de comorbidités neurodéveloppementales et organiques, se répartissent en 4 clusters avec profils cliniques et développementaux différents4 après analyse factorielle dans une étude pilote conduite dans le laboratoire de l’équipe du Dr Cyril Hanin.
 
Les patients rapportent à la fois les plaintes aspécifiques de l’adulte décrites ci-dessus, des troubles du sommeil habituellement rencontrés en clinique pour ces classes d’âges (tendance au retard de phase, dette de sommeil chronique, somnolence fréquente en journée, préférence exagérée pour la phase circadienne tardive), et les conséquences somnologiques d’autres troubles s’exprimant fortement dans l’enfance et l’adolescence et qui peuvent être associés à la schizophrénie (Trouble Déficit de l’Attention avec Hyperactivité, Troubles du Spectre Autistique).

Dans une revue systématique publiée début 2021, le Dr Cyril Hanin et son équipe abordaient le sujet de l’association non fortuite qui pourrait exister entre la schizophrénie et la narcolepsie dans le cadre d’un début très précoce des troubles, avec l’hypothèse d’un neuro-développement altéré comme facteur commun5. Aujourd’hui ils souhaiteraient mieux décrire l’ensemble des troubles du sommeil à partir d’une cohorte de patients avec SCZ-DP et troubles apparentés.

 

L'engagement de BIOCODEX

La majorité des enfants avec un Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA) souffre de troubles du sommeil : l’enfant peine à s’endormir, a de longs et fréquents éveils nocturnes et se réveille tôt. Les mauvaises nuits retentissent sur les journées, aggravent les troubles autistiques et affectent les performances de l’enfant. Tout au long de l’enfance et de l’adolescence, l’insomnie altère également la vie des parents, produisant stress, fatigue et état dépressif.

La prise en charge spécifique de cette insomnie a beaucoup progressé. Aujourd’hui en restaurant les rythmes veille-sommeil par des approches comportementales et pharmacologiques, elle offre à ces enfants un important potentiel d’amélioration et un soulagement aux familles.

Améliorer au plus tôt le sommeil des enfants avec TSA pour contribuer aux objectifs de la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement, tel est le sens de l’engagement de BIOCODEX. En lien avec des experts des TSA et du sommeil, BIOCODEX soutient les initiatives en faveur du repérage précoce et de la prise en charge de l’insomnie dans les TSA auprès des professionnels de santé et des associations de parents.

Télécharger le communiqué de presse

 

Biocodex

Références

  1. Staedt, J., Hauser, M., Gudlowski, Y. & Stoppe, G. [Sleep disorders in schizophrenia]. Fortschr. Neurol. Psychiatr. 78, 70–80 (2010).
  2. Lunsford-Avery, J. R. et al. Adolescents at clinical-high risk for psychosis: Circadian rhythm disturbances predict worsened prognosis at 1-year follow-up. Schizophr. Res. 189, 37–42 (2017).
  3. Driver, D. I., Thomas, S., Gogtay, N. & Rapoport, J. L. Childhood-Onset Schizophrenia and Early-onset Schizophrenia Spectrum Disorders: An Update. Child Adolesc. Psychiatr. Clin. N. Am. 29, 71–90 (2020).
  4. Giannitelli, M. et al. Developmental and symptom profiles in early-onset psychosis. Schizophr. Res. (2019) doi:10.1016/j.schres.2019.10.028.
  5. Hanin, C. et al. Narcolepsy and psychosis: A systematic review. Acta Psychiatr. Scand. (2021) doi:10.1111/acps.13300.

Dépêche précédente

Une approche reposant sur la pleine conscience pour réduire la douleur chronique et le mésusage d'opioïde

Dépêche suivante

Le dispositif Mon psy "sera pleinement opérationnel" le mardi 5 avril (Olivier Véran)

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

1+1=3 : Pour une psychiatrie augmentée

Avec le développement des technologies numériques dans le domaine de la santé mentale, de nombreuses questions s’ouvrent à nous. Cette session aborde les avantages et les limites de ces outils connectés.

Girl Power : les troubles neurodéveloppementaux au féminin

Cette session s’intéresse à ces femmes et filles concernées par le trouble du spectre autistique et le TDAH.

Idées suicidaires chez l'enfant et l'adolescent

Ne manquez pas cette session du congrès de l'Encéphale 2022 qui analyse l'impact de la pandémie sur la santé mentale des enfants et des adolescents et l'évolution des recommandations ANAES.

Les psychothérapies au cinéma

Christophe Debien et Vincent Jardon s’intéressent à travers divers extraits de films à la représentation de la psychothérapie dans le cinéma.