Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

L'obésité sévère des mères associée à un risque accru de troubles psychiatriques chez leurs enfants

Publié le vendredi 28 février 2020

WASHINGTON, LONDRES, 26 février 2020 (APMnews) - L'obésité sévère chez les mères, diabétiques ou non, est associée à un risque accru de troubles psychiatriques chez leurs enfants, notamment de troubles de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), selon deux études parue dans le JAMA Network Open et The Journal of Pediatrics.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Programme 13-novembre : de nouvelles pistes de compréhension du stress post-traumatique

Dépêche suivante

TDAH : résultats prometteurs d'une intervention numérique à l'aide d'un jeu vidéo

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Les démences, des maladies psychiatriques ?

Dans cette session de l'Encéphale 2021, Philipe ROBERT et ses invités nous proposent de parcourir...

Virer le virus

Nabil HALLOUCHE et d'autres spécialistes nous exposent leurs connaissances sur l'Hépatite C et so...

Dépression résistante : dossier thématique

Il y sera question de la définition de la dépression résistante et des algorithmes thérapeutiques...

La violence est-elle une maladie mentale ?

Dans cette session des Talks de l’Encéphale, Mathieu Lacambre aborde le thème de la violence sous...