Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

L'olanzapine et la clozapine, les antipsychotiques associés au plus mauvais profil métabolique (méta-analyse)

Publié le jeudi 2 janvier 2020

WASHINGTON, 31 décembre 2019 (APMnews) - L'olanzapine et la clozapine semblent être les antipsychotiques avec le plus mauvais profil pour les effets indésirables métaboliques, tandis que l'aripiprazole, le brexpiprazole, la cariprazine, la lurasidone et la ziprasidone présentent un profil de risque plus bénin, selon une méta-analyse britannique.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Baclofène dans l'alcoolodépendance: la publication de l'étude Bacloville, une étape "importante" pour son coordinateur

Dépêche suivante

L'EEG pourrait aider à identifier les répondeurs aux antidépresseurs

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Actions précoces dans la schizophrénie

L'intérêt et la difficile mise en place de programmes d'intervention précoce en période critique de schizophrénie est mis en lumière lors d'une conférence du congrès digital de l'Encéphale 2021

Les Big Five de la littérature psychiatrique - conférence de l'Encéphale 2021

5 experts en psychiatrie présentent leurs articles 2020 préférés lors d'une conférence du congrès digital de l'Encéphale 2021

Congrès de l'Encéphale 2021 - Revue de presse

Nous vous proposons une revue de presse traitant l'édition digitale 2021 du congrès de l'Enc...

Les lauréats de l'Encéphale 2021

À l'occasion de son édition digitale 2021, le Congrès de l'Encéphale a décerné 6 prix : découvrez...