Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

L'usage de produits psychoactifs globalement moins répandu en outre-mer mais des problèmes spécifiques sévères

Publié le mardi 7 juillet 2020

PARIS, 29 juin 2020 (APMnews) - L'usage de produits psychoactifs en outre-mer français est globalement moins répandu qu'en métropole mais des problématiques spécifiques sévères, comme une consommation d'alcool plus sévère aux Antilles, en Guyane et à La Réunion ou de crack dans les départements français d'Amérique, selon un état des lieux publié vendredi par l'OFDT.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Santé mentale : une détresse psychologique déclarée par un tiers de la population pendant le confinement (Irdes)

Dépêche suivante

Addiction : l'OFDT constate une "augmentation significative" du jeu excessif depuis 2014

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

La violence est-elle une maladie mentale ?

Dans cette session des Talks de l’Encéphale, Mathieu Lacambre aborde le thème de la violence sous...

Téléconsultation : psychiatrie augmentée ou diminuée ?

Marie-Rose Moro ainsi que d’autres psychiatres nous exposent leur expérience de la téléconsultati...

L'imaginaire du vaccin

Le vaccin contre la Covid-19 suscite de nombreuses hésitations de la part des français. Les disco...

Compte rendu du Congrès de l'Encéphale 2021

Découvrez les temps forts du Congrès de psychiatrie francophone l'Encéphale 2021, proposé par Raphaël Gaillard et Claire Jaffré pour l'Encéphale online