Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Les patients arrêtent plus facilement les hypnotiques avec une réduction "cachée" des doses

Publié le lundi 7 septembre 2020

DARIEN (Illinois), 31 août 2020 (APMnews) - Une thérapie cognitivo-comportementale (TCC) associée à une réduction de doses d'hypnotiques cachée aux patients semble une approche prometteuse pour les aider à arrêter la prise de ces médicaments, selon les résultats d'une étude nord-américaine présentés au congrès virtuel de l'American Academy of Sleep Medicine (AASM) et de la Sleep Research Society (SRS).

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Le yoga efficace pour réduire l'anxiété mais moins que la thérapie cognitivo-comportementale

Dépêche suivante

Enquête nationale : Acceptabilité de la pharmacogénétique par les psychiatres et internes de psychiatrie en France

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Les psychothérapies augmentées

Une session pour aborder les concepts nouveaux que sont l’association des traitements psychothéra...

Congrès du sommeil 2020

Découvrez cette synthèse pour les psychiatres du 1er Congrès français du Sommeil en virtuel ! Pro...

Syndrome d’épuisement professionnel (ou burnout), repérage et prise en charge

480 000 salariés seraient touchés par la souffrance psychique au travail en France, dont 7% seraient victimes du burnout. Quels sont les liens qui unissent burnout et dépression ? Quel diagnostic ? Quelles implications thérapeutiques ?

Tout bon psychiatre doit entendre des voix

Cette conférence aborde la question de l’intégration de la voix du patient dans l’histoire de la...