Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Les antipsychotiques favorisant une hyperprolactinémie associés à un risque de cancer du sein

Mis à jour le mercredi 15 septembre 2021

LONDRES, 1er septembre 2021 (APMnews) - La prise au long cours d'antipsychotiques stimulant la production de prolactine est associée à un risque accru de cancer du sein chez les femmes atteintes de schizophrénie, selon les résultats d'une étude internationale publiés lundi 30 août 2021 par The Lancet Psychiatry.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Risque accru de troubles cervicaux chez les patients atteints de syndrome de Tourette ou de tics chroniques

Dépêche suivante

Bénéfice d'une séance en ligne de thérapie cognitivo-comportementale dans la dépression post-partum

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

1+1=3 : Pour une psychiatrie augmentée

Avec le développement des technologies numériques dans le domaine de la santé mentale, de nombreuses questions s’ouvrent à nous. Cette session aborde les avantages et les limites de ces outils connectés.

Girl Power : les troubles neurodéveloppementaux au féminin

Cette session s’intéresse à ces femmes et filles concernées par le trouble du spectre autistique et le TDAH.

Idées suicidaires chez l'enfant et l'adolescent

Ne manquez pas cette session du congrès de l'Encéphale 2022 qui analyse l'impact de la pandémie sur la santé mentale des enfants et des adolescents et l'évolution des recommandations ANAES.

Les psychothérapies au cinéma

Christophe Debien et Vincent Jardon s’intéressent à travers divers extraits de films à la représentation de la psychothérapie dans le cinéma.