Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Echec du cannabidiol en traitement d'une psychose débutante

WASHINGTON, 4 mai 2021 (APMnews) - Le cannabidiol n'a pas permis d'améliorer les symptômes psychotiques, ni les troubles cognitifs, ni la qualité de vie de patients avec une psychose débutante, selon les résultats d'un petit essai clinique présenté au congrès virtuel de l'American Psychiatric Association (APA), qui s'est achevé lundi.

Alors qu'environ 40% des patients atteints d'un trouble du spectre de la schizophrénie ont une réponse insuffisante à leur traitement, des données suggèrent que le cannabidiol (CBD), un des composants du cannabis, pourrait avoir un intérêt thérapeutique, rappellent Sreeja Kodali de la Yale School of Medicine à New Haven et ses collègues dans leur poster.

Ils se sont intéressés au potentiel de cette molécule en début de psychose et pour cela, ils l'ont évaluée à 400 mg deux fois par jour, en double aveugle contre placebo, sur 4 semaines, dans une étude croisée, auprès de 17 patients (25 ans en moyenne) avec un trouble psychotique diagnostiqué depuis moins de 5 ans.

L'analyse des données indique une réduction des symptômes positifs et négatifs sur l'échelle PANSS après les quatre semaines de traitement, mais avec le placebo uniquement.

Aucun effet n'a été observé non plus avec le CBD sur le score MCCB des troubles cognitifs ou l'échelle de qualité de vie.

Dans cette petite étude, le CBD n'a eu aucun effet chez des patients avec une psychose débutante mais il faudrait poursuivre les investigations, estiment les chercheurs.

Source:

APM news

Dépêche précédente

Phase III positive pour une psychothérapie "assistée par MDMA" dans le trouble de stress post-traumatique

Dépêche suivante

Intérêt de la mélatonine dans les troubles du sommeil associés à des pathologies neurologiques (société savante)

1 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

 Susana Bolivar-Medori
Susana Bolivar-Medori jeudi 16 septembre 2021, 14:01

J'ai pu remarqué que dans certains cas aide aux troubles du sommeil.

Dernières actualités

Psychothérapie du trouble de personnalité borderline

Plusieurs approches de psychothérapie ont été expressément déployées pour traiter le trouble de la personnalité borderline (TPB) : les intervenants de cette session de l'Encéphale 2021 analysent pour nous les différentes méthodes de traitement.

Pour l'amour du risque

Sélectionner les meilleurs posters parmi les plus de 300 reçus n'a pas été chose facile, au regard de leur grande qualité à tous. Pour en juger par vous-même, découvrez-en 15 dans cette session de l'Encéphale 2021, aux thématiques diverses et variées.

L'irresponsabilité en substances

Quelles sont les limites des notions d'abolition et d'altération au sens pénal ? Certains médicaments peuvent-ils être qualifiés de criminogènes ? Quelles sont les attentes du parquet envers l'expert ? Quel équilibre trouver entre les attentes sociales et les évolutions législatives ? Si les expertises pénales jouent un rôle prépondérant pour la suite d'un procès, elles n'en suscitent pas moins bon nombre de questions, comme le montre cette session.

De l'enfant tyran au parent non violent

Nathalie Franc, pédopsychiatre, explique l'intérêt, les mécanismes et les applications du programme de "résistance non violente", une approche thérapeutique et innovante destinée aux parents victimes de leurs enfants au comportement tyrannique.