Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Echec du cannabidiol en traitement d'une psychose débutante

WASHINGTON, 4 mai 2021 (APMnews) - Le cannabidiol n'a pas permis d'améliorer les symptômes psychotiques, ni les troubles cognitifs, ni la qualité de vie de patients avec une psychose débutante, selon les résultats d'un petit essai clinique présenté au congrès virtuel de l'American Psychiatric Association (APA), qui s'est achevé lundi.

Alors qu'environ 40% des patients atteints d'un trouble du spectre de la schizophrénie ont une réponse insuffisante à leur traitement, des données suggèrent que le cannabidiol (CBD), un des composants du cannabis, pourrait avoir un intérêt thérapeutique, rappellent Sreeja Kodali de la Yale School of Medicine à New Haven et ses collègues dans leur poster.

Ils se sont intéressés au potentiel de cette molécule en début de psychose et pour cela, ils l'ont évaluée à 400 mg deux fois par jour, en double aveugle contre placebo, sur 4 semaines, dans une étude croisée, auprès de 17 patients (25 ans en moyenne) avec un trouble psychotique diagnostiqué depuis moins de 5 ans.

L'analyse des données indique une réduction des symptômes positifs et négatifs sur l'échelle PANSS après les quatre semaines de traitement, mais avec le placebo uniquement.

Aucun effet n'a été observé non plus avec le CBD sur le score MCCB des troubles cognitifs ou l'échelle de qualité de vie.

Dans cette petite étude, le CBD n'a eu aucun effet chez des patients avec une psychose débutante mais il faudrait poursuivre les investigations, estiment les chercheurs.

Source:

APM news

Dépêche précédente

Phase III positive pour une psychothérapie "assistée par MDMA" dans le trouble de stress post-traumatique

Dépêche suivante

Intérêt de la mélatonine dans les troubles du sommeil associés à des pathologies neurologiques (société savante)

1 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

 Susana Bolivar-Medori
Susana Bolivar-Medori jeudi 16 septembre 2021, 14:01

J'ai pu remarqué que dans certains cas aide aux troubles du sommeil.

Dernières actualités

Les équipes mobiles : avenir ou avatar de la psychiatrie ?

S'appuyant sur la polysémie du mot "avatar", constatez comment le terme peut s'appliquer aux équipes mobiles de la psychiatrie, avant de découvrir les spécificités, le périmètre, les innovations et l'efficacité de celles-ci.

Dissociation

Appréciez l'intervention du psychiatre et psychanalyste grec Vassilis Kapsambelis qui aborde le concept de dissociation en dissociant, précisément, ce qu'il appelle ses trois vies : la dissociation de Janet, la dissociation de Freud, et la dissociation de Bleuter.

L'autisme hors les murs

Le programme et les projets MACA, les équipes mobiles autour de l'autisme, telle que l'ESTRAAD, la téléconsultation ou encore l'intelligence artificielle semblent être des innovations prometteuses.

Le psychiatre dans le box de l'accusé

La responsabilité professionnelle des psychiatres se décline en trois champs, dont nos experts vont tenter de décrypter les nuances : responsabilité pénale, risque civil et justice ordinale.