Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Intérêt d'un modulateur du récepteur NMDA dans la dépression

Publié le mercredi 19 mai 2021

WASHINGTON, 4 mai 2021 (APMnews) - Le composé MIJ821 développé par Novartis, un modulateur de la sous-unité NR2B du récepteur NMDA du glutamate, a donné des résultats encourageants dans le traitement de la dépression pharmacorésistante dans une étude de preuve de concept, selon un poster présenté lundi au congrès virtuel de l'American Psychiatric Association (APA).

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Phase III positive pour une psychothérapie "assistée par MDMA" dans le trouble de stress post-traumatique

Dépêche suivante

Intérêt de la mélatonine dans les troubles du sommeil associés à des pathologies neurologiques (société savante)

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Les neurosciences au service de la psychiatrie

Découvrez dans cette session diverses interventions sur les modifications de la substance blanche...

L'érotomanie en quatre chapitres

Découvrez en quatre grands axes l’analyse apportée par Daniel Zagury sur l’érotomanie. Il aborde...

Folie et créativité

Suite à la sortie de son essai intitulé "Un coup de hache dans la tête", Raphaël G...