Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Le cannabidiol, un produit pas anodin dont la surveillance est "polluée" par la présence de THC

Publié le vendredi 5 février 2021

PARIS, 25 janvier 2021 (APMnews) - La surveillance de la sécurité et des éventuels effets indésirables des produits contenant du cannabidiol (CBD) est "polluée" par la présence de tétrahydrocannabinol (THC) ou de cannabinoïdes de synthèse, et si le CBD semble globalement sûr, il n'est pas anodin notamment en raison de ses interactions avec certains médicaments, selon plusieurs experts interrogés par APMnews et une communication faite au congrès de l'Encéphale.

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Psychiatrie : trop d'hospitalisations, trop longues, trop récurrentes, et pas assez de suivi (Cour des comptes)

Dépêche suivante

La moitié des patients développent des problèmes physiques, mentaux et/ou cognitifs un an après un passage en réanimation

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Légalisation du cannabis : vers une épidémie de psychoses ?

Cette vidéo de session de du Congrès de l'Encéphale 2022 a pour objectif de comprendre les conséq...

Prescription et arrêt des traitements dans l'anxiété

Combien de temps prescrire des benzodiazépines ? Comment les arrêter ? Quelle est la place des ps...

Microbiote et psychiatrie : et merde alors !

Dans cette session, sont abordées les interactions cerveau-microbiote intestinal et leurs conséqu...

Enquête : la perception des psychiatres français sur le trouble dissociatif de l’identité

Le Dr Coraline Hingray sollicite votre participation à cette étude qui porte sur le trouble disso...