Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Les assises de la santé mentale et de la psychiatrie prévues les 27 et 28 septembre

Mis à jour le jeudi 26 août 2021

dans

PARIS, 5 août 2021 (APMnews) - Les assises de la santé mentale et de la psychiatrie devraient se dérouler les lundi 27 et mardi 28 septembre, a appris APMnews jeudi de plusieurs sources.

Les assises de la santé mentale et de la psychiatrie, annoncées en janvier par le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, lors d'une réunion avec des professionnels de la psychiatrie, devaient à l'origine se dérouler fin juin-début juillet.

Elles devaient se tenir sur deux jours, sous forme de tables rondes, de témoignages de professionnels de terrain et de patients, et d'interventions de "grands témoins".

Mi-juin, le ministère des solidarités et de la santé avait annoncé le report de ces assises au mois de septembre.

Selon plusieurs sources jointes par APMnews, elles devraient se dérouler les lundi 27 et mardi 28 septembre, en partie en visioconférence.

Les assises doivent couvrir neuf thématiques: la santé mentale des enfants et des jeunes, la prévention et la détection des souffrances psychiques, la prévention et la prise en charge du suicide notamment chez les personnes âgées, la santé mentale et les maladies somatiques, les nouvelles souffrances et nouvelles maladies, la psychiatrie et la psychologie face à la crise sanitaire et économique, la recherche, la santé mentale des personnes âgées et des populations spécifiques (handicap, ASE -aide sociale à l’enfance-, précarité…), et les addictions, rappelle-t-on.

Pour organiser ces assises, un comité d'orientation, composé de 15 personnes, a été installé.

Une consultation nationale sur internet, ouverte aux professionnels, aux patients, aux familles et au grand public, a été lancée dans ce cadre et s'est clôturée lundi 31 mai.

"Une adresse générique dédiée assises.santementale.psychiatrie@sante.gouv.fr a aussi été ouverte afin de pouvoir recueillir l’ensemble des contributions", avait indiqué le ministère au moment de l'annonce du report.

Source : 

APM news

Dépêche précédente

L'exposition prolongée des prématurés aux opioïdes et benzodiazépines associée à un retard neurodéveloppemental

Dépêche suivante

Intérêt d'une thérapie cognitive dans le traitement du délire de persécution

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Les équipes mobiles : avenir ou avatar de la psychiatrie ?

S'appuyant sur la polysémie du mot "avatar", constatez comment le terme peut s'appliquer aux équipes mobiles de la psychiatrie, avant de découvrir les spécificités, le périmètre, les innovations et l'efficacité de celles-ci.

Dissociation

Appréciez l'intervention du psychiatre et psychanalyste grec Vassilis Kapsambelis qui aborde le concept de dissociation en dissociant, précisément, ce qu'il appelle ses trois vies : la dissociation de Janet, la dissociation de Freud, et la dissociation de Bleuter.

L'autisme hors les murs

Le programme et les projets MACA, les équipes mobiles autour de l'autisme, telle que l'ESTRAAD, la téléconsultation ou encore l'intelligence artificielle semblent être des innovations prometteuses.

Le psychiatre dans le box de l'accusé

La responsabilité professionnelle des psychiatres se décline en trois champs, dont nos experts vont tenter de décrypter les nuances : responsabilité pénale, risque civil et justice ordinale.