Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Une méta-analyse écarte un risque d'autisme avec l'exposition in utero aux antidépresseurs

Publié le vendredi 15 mai 2020

WASHINGTON, 13 mai 2020 (APMnews) - Une méta-analyse qualitative de 14 études observationnelles ne permet pas de démontrer que les enfants exposés in utero à des antidépresseurs ont un risque accru de développer des troubles autistiques, selon un article à paraître dans American Journal of Psychiatry (AJP).

Accédez à ce contenu en vous identifiant

Entrez vos identifiants

Mot de passe oublié?

Pas encore inscrit ? Créer votre compte

  • Accédez aux ressources du congrès
  • Regardez les vidéos des sessions sélectionnées
  • Consultez la bibliothèque de cas
  • Et encore plus...
Inscrivez-vous !
Dépêche précédente

Un essai clinique français évalue l'antipsychotique chlorpromazine sur le Covid-19

Dépêche suivante

Covid : la HAS appelle l'ensemble du monde de la santé à réduire et prévenir la souffrance psychique des professionnels

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Dernières actualités

Les grands entretiens avec Emmanuel Carrère

Comment les écrivains rentrent-ils dans la tête des gens ? Comment comprennent-ils leur fonctionn...

L’Histoire ne se répète pas, elle bégaie - Editorial de Raphaël Gaillard

Après un premier semestre marqué par une situation totalement inédite, celle des conséquences de...

Le cercle des poètes " dys-parus "

Cette session de l'Encéphale 2020 a pour objectif de faire le point sur les troubles des apprenti...

L'amour : une maladie mentale comme les autres ?

Cette session de l'Encéphale 2020 a pour objectif de réfléchir aux enjeux cliniques des rapports...