Psychiatrie clinique, biologique et thérapeutique

Vouloir mourir au XXIe siècle

Mis à jour le vendredi 25 mars 2022

dans

Coordonné par : Mathieu Lacambre et Cécile Hanon

Auteurs : Consulter la liste des auteurs
Collection : Polémiques
2021 - 150 pages
ISBN: 978-2-7040-1682-2

>>> Découvrir l'ouvrage

   

Grâce aux progrès scientifiques et technologiques, la médecine du XXIe siècle est en capacité de maîtriser les ressorts de la vie depuis ses origines et d’assurer un statut de « bien-être » à tout un chacun jusqu’au terme de son existence.

Dans les sociétés occidentales, le vieillissement des populations se conjugue avec le recul de l’âge de la mort dans un mouvement paradoxal : Vivre plus longtemps certes, mais à quel prix ?

Si le handicap, les maladies grèvent les dernières années de vie, si la douleur et la perte d’autonomie conduisent certains à ne plus vouloir « de cette vie-là », quelles réponses propose notre société ?

Retour au coin des libraires

Dernières actualités

Bipolaire ou borderline : faites la différence !

Ce symposium montre que ces troubles sont parfois co-morbides et que leurs diagnostics requièrent une grande rigueur clinique. Il met aussi en exergue l’importance d’une approche personnalisée lors du choix du traitement psychothérapeutique.

Les expériences exceptionnelles : anomalie ou anormalité ?

Thomas Rabeyron décrit la typologie et les caractéristiques principales des expérience dites paranormales et partage avec nous l’état des recherches contemporaines sur le sujet.

Troubles bipolaires en lisière

Ce symposium de l'Encéphale 2022 aborde la spécificité clinique des troubles bipolaires à début précoce ou tardif, la spécificité psychopathologique des troubles bipolaires délirants et la complexité de la prise en charge des comorbidités addictives.

Soins sans consentement : une bombe à retardement

Dans cette session de l'Encéphale 2022, nos experts tentent d'analyser l'évolution de la loi sur l'isolement et la contention et sa mise en pratique dans le contexte actuel, avec toute la complexité qui réside dans le maintien d'un équilibre nécessaire entre droit et sécurité.